Immatriculation : 8 mois de délais !

21 février 2020
Avril_2011_7469

Machinisme - Sont concernés les matériels tractés mis en service à partir de 2013et les automoteurs mis en service à partir de 2010.

La FNSEA a obtenu l’exten­sion d’un délai jusqu’au 31 août 2020 pour régula­riser les immatriculations qui concerne les matériels tractés (poids chargé de plus d’1,5 tonne) mis en service à partir de 2013 et les automoteurs mis en service à partir de 2010. Explications de Luc Smes­saert, vice-président de la FNSEA.

Comment avez-vous été mis au courant du changement de régle­mentation relatif aux immatricu­lations et homologations ?

Luc Smessaert - De nombreux concessionnaires ont envoyé en fin d’année dernière des courriers aux agriculteurs en proposant des réunions d’information (sur le chan­gement de réglementation) voire en proposant de faire les immatri­culations eux-mêmes. Ces courriers prévoyaient notamment que l’imma­triculation des remorques agricoles ne serait plus possible à partir du premier janvier 2020.

Quels véhicules sont concernés ?

L. S. - La nouvelle réglementation est prévue depuis 2016. Elle prévoit que les véhicules concernés sont ceux qui sont soumis à une obligation d’immatriculation. Il s’agit d’une part des véhicules tractés dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est supérieur à 1,5 tonne et mis en service depuis 2013, et d’autre part des automotrices (MAGA) mises en circulation depuis 2010. L’adminis­tration a pu clarifier cette question puisque les administrations terri­toriales n’étaient pas toutes sur la même longueur d’onde sur ce point. En clair, sont concernés seulement les véhicules mis en service à partir de 2013 pour le matériel tractés et mis en service après 2010 pour les automoteurs.

Quelles sont les contraintes qui pesaient sur les agriculteurs sans l’action de la FNSEA ?

L. S. - Cette nouvelle réglemen­tation ne concernait que les agri­culteurs qui n’avaient pas encore fait immatriculer leurs véhicules. Depuis le 1er janvier, les agricul­teurs ne peuvent plus régulariser la situation et donc immatriculer leurs véhicules, sauf en recourant à une procédure d’homologation très complexe et onéreuse. D’une autre manière, cette réglementa­tion prévoit l’obsolescence de leurs homologations. Indirectement, la contrainte engendrée, c’est l’impos­sibilité de vendre tous ces véhicules : les vendeurs de véhicules qui ne sont pas homologués — ou dont les homologations ne sont pas aux normes — peuvent être sanctionnés pénalement.

Nous avons alerté les pouvoirs publics et nous avons demandé une extension du délai permettant de faire immatriculer les véhicules sans que leur homologation soit périmée. Nous avons obtenu un délai supplémentaire de huit mois et donc la possibilité jusqu’au 31 août 2020 de régulariser la situation.

Brèves

10/07/2020 Nomination du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation : La souveraineté alimentaire doit être une priorité d’action 21/02/2020 Chambre d’Agriculture : le grand chelem des départs ! 21/06/2019 La morale est-elle la meilleure des politiques ? 11/01/2019 Editorial de Benjamin DUPIN et de Jacques CHAPOLARD 20/12/2018 Pas de Trêve 25/10/2018 Editorial de Patrick Darot, Président de la Section Grandes Cultures de la FDSEA 20/09/2018 Une couverture totale du département en fibre optique d'ici 5 ans 31/08/2018 Augmentation annoncée du prix de la baguette 31/08/2018 C’est la rentrée 30/08/2018 L'été sera chaud 23/07/2018 Calamités agricoles 23/07/2018 **Merci les Bleus 02/07/2018 JA 47 18/06/2018 Editorial de Jacques CHAPOLARD, Président de la F.D.S.E.A. 27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 23/12/2015 Cette liberté que l’on assassine 30/07/2015 LE MANGER FRANCAIS... UN COMBAT A ARMES INEGALES ? 29/05/2015 DOSSIER PAC 2015 - PAC REALITE POUR LES PARLEMENTAIRES

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !