Varès - Christiane Lambert et Samuel Vandaele

21 janvier 2019
396

Au coeur des dossiers et les pieds sur terre.

Prix du GNR, Etats Généraux de l’Alimentation, Redevance pour Pollutions Diffuses, allègement TO/DE et CICE, interdictin des néonicotinoïdes, création de ressources en eau et développement de l’irrigation... tous les sujets du moment ont été abordés sous l’angle technique mais aussi syndical !

L’occasion de démontrer une nouvelle fois, si cela est nécessaire, que JA + FDSEA offrent un véritable syndicalisme de propositions et de négociations, que, tous les jours, nos représentants, nationaux mais aussi départementaux, agissent auprès des pouvoirs publics et, souvent, évitent le pire. 

Plus de 150 personnes se sont déplacées le mardi 11 décembre 2018 à Varès pour entendre et interroger Christiane Lambert et Samuel Vandaele, respectivement Présidente de la FNSEA et Secrétaire Général des Jeunes Agriculteurs.

Se battre pour des solutions

Sur les Zones Défavorisées, sur les exonérations TO/DE, le travail syndical a été mené sans relâche, du terrain, du département, au national... Les avancées, c’est le réseau FDSEA-FNSEA et JA qui les a obtenues, même si certains de nos concurrents font les concours (l’oiseau de couleur jaune qui se glisse dans le nid des autres) pour s’approprier les avancées alors qu’ils n’ont pas bougé sur ces dossiers.

Pire même, dans leur désir de savonner la planche, la CR va même sur des actions jusqu’à s’allier à Greenpeace pour faire de l’agri-bashing (et s’opposer) à l’installation d’un JA en élevage porcin dans les Pyrénées. Où est la liberté d’entreprendre ? Qui est pourtant leur crédo !!!

Des solutions à l’expérimentation

Notre syndicat a travaillé sur des solutions concrètes face aux suppressions de molécules, des produits phytosanitaires... pour des alternatives qui permettent de répondre aux enjeux sociétaux mais aussi à l’agriculteur de vivre de son métier.

Ces solutions, nous les avons bâties, proposées aux Ministères ; maintenant, c’est aux Chambre d’Agriculture d’en développer l’expérimentation et la vulgarisation.

C’est là une mission essentielle des Chambres trop souvent oubliée dans la pratique.

Redonner du revenu aux agriculteurs

Lors des Etats Généraux de l’Alimentation, le travail assidu conduit par notre réseau syndical qui part de la rencontre avec les Parlermentaires ici en Lot-et-Garonne et jusqu’à Paris à la participation aux groupes de travail, a permis de faire accepter des mesures fortes pour défendre le revenu des agriculteurs, leur donner de la valeur ajoutée, celle à laquelle ils ont droit.


Ces mesures : encadrement des promotions, seuil de revente à perte et coût de revient, doivent faire l’objet d’ordonnances pour entrer en application.

Nous ne cèderons pas

Et nous n’avons pas cédé. Nous sommes revenus à la charge inlassablement et nous l’avons encore rappelé aux Députés lundi 17 décembre à AGEN. Il nous faut des ordonnances et, sur le dossier Redevance de Pollution Diffuse, pas d’augmentation et plus de transparence.

Un large débat s’est instauré en conclusion de cette réunion qui a été l’occasion de réunir les candidats JA + FDSEA aux prochaines élections à la Chambre d’Agriculture de janvier 2019.

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !