Pruneaux

2 juillet 2018
20140915_113958

« J’entends déjà la détresse de certains producteurs » !

Voilà comment l’on peut résu­mer les propos de M. Bottéon avec lequel je me suis entretenu vendredi 22 juin suite au Conseil d’Administra­tion du BIP. Alors qu’elle avait été un ac­teur incontournable dans l’obtention de l’aide couplée (12 millions d’euros pour la filière), la FDSEA 47 écartée depuis quelque temps des instances décision­nelles ne peut que constater le désastre dans la filière pruneaux.

Concernant l’enlèvement de la récolte 2018, les pruniculteurs se retrouvent di­viser en deux camps :

• des producteurs adhérents à la coo­pérative France Prune bénéficieront vrai­semblablement de l’enlèvement total de leurs récoltes. En investissant dans leur outil de transformation et commerciali­sation ( parts sociales, fond tournant… ), ils ont payé le droit de vendre,

• des producteurs indépendants li­vrant aux transformateurs privés se re­trouvent sans débouché, voir sans valo­risation de leur récolte !

Cette situation est inacceptable pour la FDSEA 47 ! ! !

Il est urgent pour la filière que tout le monde fasse abstraction de ces dif­férences ( organisation de producteurs, transformateur,… ) et se remette à tra­vailler ensemble.

« Le dictat des grandes gueules n’a que trop duré », j’incite les gens qui par­tagent ces idées à prendre le pouvoir au sein de leurs OP.

Nous devons reconstruire une inter­profession forte afin qu’elle puisse tra­vailler sur 4 axes principaux :

1 ) baisse des stocks : « arrêtons de stocker des fruits qui nous seront payés en-dessous de nos coûts de production ! »

2 ) contrôle d’importations : par une pression au niveau de Bruxelles sur les importations qui ne répondent pas aux normes de production française ( France : suppression des néonicotinoïdes, qu’en est-il du pruneau chilien ? )

3 ) régulation de la production ( 35 000 tonnes par an payées 2 000€/Tonne me semble plus raisonnable que 50 000 tonnes payées 1 300€/Tonne )

4 ) défendre le régime d’aide couplée au niveau actuel afin de lutter contre la distorsion de concurrence ( coût de pro­duction ) Personne ne s’en occupe !

En conclusion, existe-t-il encore des personnes capables d’accompagner ce projet ? Je l’espère.

Sachez que le réseau FDSEA/FNSEA/JA est à vos côtés durant cette crise, comme il l’a déjà été pour le barème d’indemnisation des pertes de fond sur pruniers (calamités agri­coles) ou encore pour l’obtention de l’aide couplée en 2015 et vous pouvez compter sur nous.

Alain Briffeille, Secrétaire Général de la FDSEA

Brèves

10/07/2020 Nomination du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation : La souveraineté alimentaire doit être une priorité d’action 21/02/2020 Chambre d’Agriculture : le grand chelem des départs ! 21/06/2019 La morale est-elle la meilleure des politiques ? 11/01/2019 Editorial de Benjamin DUPIN et de Jacques CHAPOLARD 20/12/2018 Pas de Trêve 25/10/2018 Editorial de Patrick Darot, Président de la Section Grandes Cultures de la FDSEA 20/09/2018 Une couverture totale du département en fibre optique d'ici 5 ans 31/08/2018 Augmentation annoncée du prix de la baguette 31/08/2018 C’est la rentrée 30/08/2018 L'été sera chaud 23/07/2018 Calamités agricoles 23/07/2018 **Merci les Bleus 02/07/2018 JA 47 18/06/2018 Editorial de Jacques CHAPOLARD, Président de la F.D.S.E.A. 27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 23/12/2015 Cette liberté que l’on assassine 30/07/2015 LE MANGER FRANCAIS... UN COMBAT A ARMES INEGALES ? 29/05/2015 DOSSIER PAC 2015 - PAC REALITE POUR LES PARLEMENTAIRES

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !