Le centre d’engraissement de la SAS Alliance millevaches

10 février 2017
Bc_vaches_3

Vendredi 13 janvier 2017, nous avons pu découvrir avec un peu plus de 80 éleveurs, la SAS Millevaches ( car localisée dans le PNR du même nom), en compagnie de Jonathan Riocourt, nutritionniste indépendant pour le cabinet BDM® .

Dans un objectif de recherche permanente d’optimisation des marges, 44 éleveurs de Creuse et de Corrèze ont construit leur Centre d’Engraissement et en sont aujourd’hui actionnaires. Le but de cet outil de production spécialisé est de conforter les exploitations de naissage dans la région, tout en y apportant, via l’engraissement, de la valeur ajoutée. Ainsi, des emplois sont créés sur la zone tout en s’affranchissant des marchés italiens et turques. Les performances des animaux sont mesurées et le travail sur la génétique des éleveurs est valorisé. La structure dispose de 800 places d’engraissement et accueille actuellement 400 taurillons Charolais et Limousins. Le centre s’organise autour de deux bâtiments de finition de 160m de long, et deux quarantaines. L’objectif est d’acheter 100 % des broutards mâles aux adhérents, afin de garantir une stabilité des approvisionnements. Les taurillons sont par la suite valorisés à partir de 420-430Kg de carcasses par l’intermédiaire de la SVA Jean Rozé. Dans un objectif d’intégrer au mieux cette unité dans le paysage, la construction de cette structure s’est voulue éco-responsable, et a été effectuée par des artisans locaux. L’ambiance des bâtiments avec des charpentes en bois est idéale, la présence de panneaux photovoltaïques permet de produire l’équivalence électrique de 900 personnes, l’outil est autonome en eau et la construction prochaine d’un méthaniseur ( 2017-2018 ) permettra de valoriser l’ensemble des déchets organiques. Afin d’être accompagnés dans la mise en place de ce système, le centre d’engraissement a fait appel à un nutritionniste du cabinet BDM. L’objectif était de mettre en place une nutrition simple, de qualité, rentable et performante. Le cabinet BDM, fondé en 2007, propose un service nutrition qui amène une vraie amélioration de la rentabilité. Portés par une volonté farouche d’indépendance, les piliers du réseau sont : ne vendre que de la prestation de service, être reconnus comme experts de la ration mélangée, améliorer la rentabilité des fermes. J. Riocourt a également mené les appels d’offres pailleuse, mélangeuse, FAF, mais aussi achats de matières premières et paille. Aujourd’hui le travail avec le troupeau comprend suivi des performances, surveillance de la présentation de la ration et de sa valorisation au niveau des bouses. Les clefs du succès de toutes rations sont : une bonne rumination des animaux, grâce à la maîtrise de la fibre apportée ( réduction du tri, optimisé par la mélangeuse ) avec un optimum de pH ruminal à 6,5 ; une précision de distribution grâce à la pesée assurée par la machine et un taux de MS à l’auge compris entre 40 et 45 % ; l’optimisation de l’efficacité alimentaire ( permise par synchronisation des apports ) ; des transitions maîtrisées et respectées ( 3 à 6 semaines, sécurisées avec fibre et bicarbonate ) ; une stabilité des rations sur l’année grâce à un bilan fourrager précis en début de campagne ; des silos propres et entretenus ; l’utilisation de produits nobles à qualité constante ; des rations calculées selon les normes BDM®. La ration actuelle comprend des produits simples, de qualité, non OGM, et sans azote de synthèse ( urée ) : paille de blé, vinasse de levurerie, tourteau de colza, maïs, blé, sel, bicarbonate de sodium, minéral. Elle est équilibrée à 1 UFV/kg MS, 15,6 % de MAT, 11 % de CB, 37,4 % d’amidon pour un GMQ obtenu de 1 650g ( lots et races confondus ).

Pour plus de renseignements, participez à l’Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs 47

Brèves

23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Les brèves 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN 23/12/2015 Cette liberté que l’on assassine 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 12/10/2015 REPORT DE LA TAXE FONCIER NON BATI : DEMANDE A FAIRE 09/10/2015 DEMANDEZ VOTRE AVANCE DE TRESORERIE. Si vous ne l'avez pas fait, vous pouvez encore remplir et déposer le formulaire de demande d'avance de trésorerie avant le 31 octobre au plus tard auprès de la D.D.T. 03/08/2015 DEMANDE D'AVANCE DE TRESORERIE : IL NE VOUS RESTE QUE 6 JOURS ! 30/07/2015 LE MANGER FRANCAIS... UN COMBAT A ARMES INEGALES ? 23/07/2015 200 FERMES DISPARAISSENT CHAQUE SEMAINE EN FRANCE

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !