Le ras le bol des agriculteurs

28 avril 2016
Pict5407

Devant la presse, le président de la FNSEA est revenu longuement sur les sujets de mécontentement des agriculteurs. Outre la conjoncture dégradée, ils ne supportent plus les effets d’annonce associés à la lenteur et aux difficultés de mise en œuvre des mesures sur le terrain.

« Nous déplorons le décalage entre la communication du ministère de l’Agriculture et les dossiers qui n’avancent pas », a déclaré Xavier Beulin, lors d’une conférence de presse, le 13 avril à Paris. Certes, des engagements forts ont été pris, « mais la mise en œuvre est laborieuse, imprécise », poursuit le président de la FNSEA. Concrètement, le ressenti sur le terrain n’est pas la hauteur des effets d’annonce. Et le président de citer quelques exemples. Ainsi, alors que les télédéclarations PAC 2016 sont ouvertes depuis quelques jours, les dossiers 2015 ne sont pas réglés. Pour certains agriculteurs dont la situation personnelle a évolué entre 2014 et 2015 ( changement de statut juridique, agrandissement… ), ils n’ont perçu à ce jour que 60 % des aides promises, contre 90 % pour les autres. Difficultés également sur les aides à la modernisation qui relèvent du 2ème pilier, « les choses n’avancent pas ».  « Les paysans n’y comprennent plus rien, les DDT sont noyées, dans l’incapacité d’avoir un mode d’emploi et d’appliquer les dispositions prévues », déplore Xavier Beulin. Il en est de même pour les mesures agro-environnementales, comme des mesures de soutien à l’agriculture biologique.

Tout est ainsi à l’avenant, y compris sur le plan de soutien. Si le volet social est bien engagé, le dispositif coince sur la mise en œuvre de l’année blanche « Le cahier des charges prévu rend l’opération inapplicable », s’insurge le président. Et sur le volet phytosanitaire la FNSEA est très inquiète d’une éventuelle interdiction des néonicotinoïdes, en 2018, si la position de l’Assemblée nationale finit par prévaloir. Ici, Xavier Beulin pointe la cacophonie du gouvernement entre Stéphane Le Foll, d’une part, qui appelle de ses vœux une décision communautaire pour éviter les distorsions de concurrence et Ségolène Royal, d’autre part, qui s’est prononcée sur une interdiction pure et simple. Quant à une éventuelle interdiction du diméthoate en France, le président de la FNSEA redoute que les agriculteurs se retrouvent sans produit de remplacement pour le traitement des cerisiers.

L’immobilisme de Bruxelles

Autre sujet de mécontentement, la généralisation de la complémentaire santé et le compte pénibilité. Si des assouplissements viennent d’être obtenus de Marisol Touraine sur la complémentaire santé, « il y a peu d’avancées sur le compte pénibilité », déplore le président, également vent debout contre le projet de la taxation des CDD, et donc des emplois saisonniers. « Il y a 1,2 million de contrats saisonniers signés chaque année, ce n’est pas en les taxant qu’on va favoriser l’emploi », déplore-t-il.

Ce qui se passe à Bruxelles n’apporte guère de satisfactions non plus. Il en est ainsi de l’éventuelle levée de l’embargo russe sur la viande porcine. « On est toujours dans le statut quo », ou de la finalisation des mesures décidées dans le secteur laitier en mars dernier. La Commission de Bruxelles « ne bouge pas » et se refuse à débloquer une enveloppe financière pour accompagner une stabilisation voire une réduction de la production laitière à l’échelle européenne. En revanche, elle a assorti l’autorisation donnée au doublement des aides nationales ( de 15 000 à 30 000 euros ) à un engagement de l’éleveur à réduire sa production.

Brèves

27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !