Les trois messages d’Arvalis

3 octobre 2017
R0013516

L’institut du végétal recommande de semer un bouquet de variétés, de désherber tôt et d’utiliser des OAD pour s’adapter aux conditions météorologiques.

A la veille des semis de blés et d’orges, Arvalis veut faire passer trois messages. Le premier est de semer un « bouquet » de variétés sur un créneau de dates suffisamment étalées. « Cela permet de mieux éviter les excès climatiques et d’avoir un système plus robuste sur le long terme », explique Jean-Paul Bordes, directeur Recherche et développement de l’institut. Des tables de dates de semis optimum par type de précocité et par région, sont diffusées dans les publications « Choisir et décider », téléchargeables sur le site d’Arvalis ( www. arvalisinstitutduvégétal.fr ).

Deuxième recommandation : désherber tôt, dès trois feuilles si possible, pour lever rapidement la concurrence. « Cela permet des économies sur le désherbage en sortie d’hiver, au final, c’est des quintaux gagnés », précise Jean-Paul Bordes. Arvalis conseille également, surtout en présence de graminées, de réaliser des « faux semis » pour faire lever le maximum de graines avant toute implantation de culture. Dans les parcelles les plus sales, il faudrait même aller jusqu’à rompre le cycle des adventices par l’introduction en 2018 d’une culture de printemps.

Enfin, ajoute Arvalis, les outils d’aide à la décision ( OAD ) prouvent d’année en année leur intérêt aussi bien pour le pilotage de la fertilisation azotée ( Farmstar ) que la lutte contre les maladies ( Taméo ) en passant par le calcul du bilan hydrique tout au long de la campagne d’irrigation ( Irré-LIS ). « L’utilisation des OAD est d’autant plus pertinente que la variabilité des conditions climatiques augmente », souligne Jean-Paul Bordes.

Brèves

27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 27/11/2017 Ils nous gavent 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Les brèves 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Cette liberté que l’on assassine 12/10/2015 REPORT DE LA TAXE FONCIER NON BATI : DEMANDE A FAIRE

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !