Une situation dégradée

22 septembre 2016
Une_situation_d%c3%a9grad%c3%a9e

Après le rebond observé au printemps sur les prix mondiaux du maïs, ces derniers se sont fortement repliés depuis la fin du mois de juin pour atteindre leur plus bas niveau depuis l’automne 2014. Cette situation est particulièrement vraie pour le maïs américain, qui bénéficie toujours de conditions climatiques favorables, associées, il faut le rappeler, à une sole en nette hausse.

Vers une production US record

C’est en tout cas le scénario affiché pour l’heure par l’USDA. Motivé par des conditions de cultures favorables, avec 76 % des surfaces jugées dans un état bon à excellent, l’USDA table en effet sur une production de maïs américain record. Dans son dernier rapport, publié le 12 juillet, sa projection s’élève à 369 Mt distançant le précédent record de 2014 ( 361 Mt ). Les conditions climatiques adverses pourtant annoncées depuis plusieurs semaines, se font toujours attendre, éloignant au fil des jours l’hypothèse d’un accident de culture. Les dernières prévisions météo du NOAA ( 21/07 ) pour ce mois d’août aux USA ne sont pas non plus très favorables pour les prix. Elles font état de températures et de précipitations dans la normale sur le Midwest américain, voire de pluies en deçà de la norme pour certains États de la Corn Belt. C’est donc face à cette situation et ce, malgré la confirmation du fort recul de la production et par conséquent des exportations au Brésil, que les cours à Chicago ont concédé 25 % en moins d’un mois. Le « pic » du 14 juin semble en effet bien loin ( 4,42 $/b soit 174 $/t sur l’échéance septembre 2016 contre 131 $/t au 21 juillet ). Les fonds ont nettement liquidé leurs positions acheteuses. Leur comportement restera cependant à suivre dans les prochaines semaines.

Europe : inquiétudes sur les céréales

En Europe, ce sont bien évidemment les échos des premières récoltes de céréales qui attirent l’attention des marchés. Alors que les volumes de production semblent au rendezvous aux États-Unis, au Canada et sur la Mer Noire ( en particulier en Russie ), les 1ers résultats sont préoccupants en France, avec de fortes baisses de rendement constatées sur de nombreuses régions céréalières. Il est bien sûr trop tôt pour dresser

Brèves

27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !