Editorial de Jean-Luc poli, président de la FDSEA 47 et Philippe Blouin, responsable de la filière fruit

22 janvier 2016
Jl_poli

      La FDSEA de Lot-et-Garonne est heureuse de vous accueillir ici à Agen, pays du Rugby et du pruneau, à l’occasion du congrès national des Producteurs de Fruits. Le Lot-et-Garonne agricole, c’est plus de 80 productions qui, de plaines en coteaux, cisèlent les plus beaux et les plus variés des paysages de France. Vergers, céréales, fraises, kiwis, melons, tomates, noisettes, le Lot-et-Garonne est un berceau traditionnel de la production de fruits de par son climat, ses sols favorables et ses producteurs avertis et à la pointe techniquement.

      Nous faisons des produits finis, beaux, bons, de qualité, alors comment aller chercher cette valeur ajoutée indispensable ? Dans nos grandes régions, beaucoup de productions sont déjà sous signe de qualité (AOP, IGP, Label…).

      Ce congrès sera l’occasion de débattre de sujets délicats comme la communication. La question se pose de savoir comment réagir à toutes ces émissions de télévision qui sont souvent soutenues par des ONG qui n’ont qu’un objectif : démolir, démolir….

      Nous devons défendre nos filières dans un contexte où l’individualisme n’est jamais loin. Structurer toutes ces filières pour construire le revenu des producteurs, tel est le défi à relever pour notre syndicalisme, la FNSEA et la FNPF.

      Un congrès, c’est aussi un moment fort où tous ensemble, nous devons œuvrer pour gagner ce challenge, pour la défense et la promotion de nos produits.

     A toutes et à tous, au nom de la FDSEA de Lot-et-Garonne, nous souhaitons que ce congrès soit une réussite et qu’il vous laisse du temps pour profiter de notre département.  

               Syndicalement vôtre.

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !