L’agriculture évolue, l’accompagnement des candidats aussi !

23 décembre 2015
Visite_concombres_bio

Pour la quatrième année, les Jeunes Agriculteurs d’Aquitaine organisent les journées Portes Ouvertes sur l’installation. Du 2 au 10 novembre 2015, des exploitations agricoles de la région ont ouvert leurs portes aux candidats à l’installation pour des moments d’échanges pratiques sur le dispositif d’installation et des thèmes bien spécifiques aux filières concernées.

En Lot-et-Garonne cette journée s’est déroulée le mardi 10 novembre dernier sur l’exploitation de Stéphane Labadie, jeune agriculteur installé en 2014 sur la commune de Sainte- Livrade. Une cinquantaine d’élèves du Lycée, du CFA et CFPPA de Sainte Livrade était présente, accompagnés par de futurs installés.

Stéphane Labadie, dont l’exploi­tation relativement diversifiée est tournée vers l’arboriculture, cultive pruniers d’ente, noisetiers, kiwis ou encore quelques hectares de céréales. Stéphane a d’abord présenté son parcours à l’installation appuyé par les conseillers installation du CER France et du Point Accueil Installation Transmission.

Une installation réfléchie

Après des études de commerce fruits et légumes, Stéphane débute comme technicien prunicole pour une OP, puis prend en parallèle la responsabilité d’une station de séchage pruneaux. Travaillant comme responsable de production en usine agroalimentaire dans le domaine des fruits secs, Stéphane écoute son envie de revenir sur l’exploitation familiale et de devenir ainsi « son propre patron »… Il reprend donc l’exploitation familiale en rachetant des parts sociales de l’EARL de ses parents. Il suit donc les étapes du parcours aidé à l’installation… Ce parcours bien qu’aujourd’hui critiqué par de nombreux acteurs, Stéphane le trouve intéressant à plusieurs niveaux, par exemple, « le stage 21h, permet de s’ouvrir et de développer ses connaissances dans des domaines inconnus »La Dotation Jeunes Agriculteurs ? « elle permet d’avoir un fond de secours en cas de mauvaise année. Si, au bout de 5 ans, je ne l’ai pas employé, j’investirais avec ! »

Bref, Stéphane est tourné vers l’avenir et va de l’avant ! Un bel exemple d’une transmission réussie !

Découverte de le filière noisette Lot-et-Garonnaise

Cette journée était placée sous le signe de la découverte de filières cherchant à se développer en 47. Les Jeunes Agriculteurs 47 avaient décidé de mettre en lumière la filière noisette… en Lot-et-Garonne, et plus généralement en France, la coopérative Unicoque est la seule à commercia­liser des noisettes « coque », mais aussi « industrie ». Aujourd’hui cette coopérative, forte de quinze années d’expérience, traite un peu plus de 10 000 tonnes de noisettes chaque année. Dans le cadre de son projet 10, 20, 30, elle cherche à développer sa production… Avis aux amateurs !

Selon Bruno Saphy, les chiffres sont clairs : « Pour un hectare, l’investissement est compris entre 9 000 et 9 500€ ( préparation, achat, plantation ; mise en place de l’irrigation et entretien de la plantation pendant 3 ans ) et peu monter, si il est nécessaire de créer la ressource en eau voire de drainer la parcelle jusqu’à 15 000€ »

Il est nécessaire de noter que le verger rentrera en production qu’à partir de la quatrième année, et que la pleine production ne se fera qu’à partir de la huitième année… La rentabilité moyenne en pleine production est de 3T/ha. Avec une valorisation à 1,59€/ kg, la marge directe par hectare, c’est-à-dire en enlevant l’ensemble des charges, est comprise entre 2 000 et 2 500 €.

Cette production nécessite, en année normale, environ 2 000 m3 d’eau par hectare. La création de réserves collectives est donc nécessaire…

La journée s’est terminée par la présentation du GIEE Thématik… Alain Saphy, président du GIEE, a mis en lumière les quelques 36 pro­ductions cherchant à se développer dans le département.

Cette journée, placée sous le signe de la découverte a permis à nos futurs installés de reprendre un peu d’espoir, et de voir, qu’en Lot-et-Garonne comme ailleurs, l’agriculture n’est pas au bout de sa vie, qu’elle a encore de belles années devant elle et que l’innovation est une des clés de la réussite !

Brèves

27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !