Pour une norme "Manger Français" en Restauration Hors Domicile !

24 juillet 2015
P1060070

Les agriculteurs, qu’ils soient éleveurs ou non, sont soumis à 400 000 normes... L’État français, rédacteur en chef de normes, ne pourrait-il pas en créer une utile pour une fois ?!

La Restauration Hors Foyer sert 6,2 milliards de repas par an. Elle se fait des plus discrètes lors des tables rondes d’élevage. Le rapport du médiateur démontre son inaction : pas de revalorisation de prix et toujours peu ou pas d’origine française.


Malgré un fort potentiel, les importations restent majoritaires dans la RHF. Chez Sodexo, Compass et Elior (qui représentent 80 % du chiffre d’affaires de la restauration collective concédée), 75 % de viande bovine servie est importée, majoritairement en provenance de l’UE (source IDELE). Dans le secteur de la volaille, l’institut technique considère que 87 % de la viande de volaille utilisée en RHF est importée. Selon une enquête du CTIFL, près de 75 % des représentants de la restauration commerciale et des collectivités n’accordent pas d’importance particulière à l’origine géographique des fruits et légumes.

À AGEN, pas de surprise : TRISTE CONSTAT !

Après un contrôle facture produits de la semaine écoulée, JA et FDSEA 47 ont fait un triste constat : seule origine indiquée sur ces factures : Lucien, Bigard, Floch... Pour tenter de trouver une quelconque origine, nous inspectons les étiquettes : Brésil, Argentine, Allemagne, Danemark, nous pouvons appeler cela un restaurant exotique ! Pas de palmier, seulement de l’huile de palme !!

La responsable du restaurant, nous a fait part de son point de vue. Difficultés de jouer sur les appels d’offres, difficultés de tenir le prix du repas fixé à 4,02 € avec des produits d’origine France !! Nous ne pouvons accepter ces excuses !! En effet, l’acheteur public peut tout à fait se baser sur plusieurs critères non discriminateurs et liés à l’objet du marché ! Ainsi, il est totalement possible de combiner plusieurs critères afin de favoriser la provenance française ET LOCALE !!
Oui, en Lot-et-Garonne, le panel de productions important permet de construire un menu de l’entrée au dessert sans dépasser les limites du département !!

Alors, Mesdames, Messieurs les Ministres, Mesdames, Messieurs les Parlementaires, il est bien beau de faire la morale aux consommateurs. Achetez français !! Oui, c’est vrai... Mais si les fonctionnaires que vous employez étaient nourris de produits français, alors, les agriculteurs pourraient sortir un peu la tête de l’eau !
Les prix des fruits et des légumes sont en baisse, 20 cts d’€ le kilo de courgette, 40 cts le melon... La crise ne touche pas que l’élevage.
Nous ne sommes pas satisfaits du résultat... Nous allons donc intensifier les contrôles…
 

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !