CRISE EXCEPTIONNELLE, MESURES HABITUELLES

24 juillet 2015
P1060094

Après une visite sans surprise au restaurant administratif, JA et FDSEA 47 se sont rendus côté Préfecture où une réunion de crise se tenait à 11 heures.
Nous sommes confrontés à une crise exceptionnelle et les mesures annoncées restent dans un dispositif classique qui n’est pas à la hauteur de la crise et des besoins.
Malgré tout, nous demandons :
- leur mise en oeuvre rapide,
- avec des critères adaptés pour que le plus grand nombre d’éleveurs puisse en bénéficier,
- avec le déplafonnement des 15 000 € de minimis afin de ne pas exclure ceux qui ont déjà connu des difficultés.
FDSEA et JA exigent que l’État use de tous ses pouvoirs et des leviers règlementaires pour que "manger français" devienne une réalité et que la transparence dans la filière permette un réel partage de la valeur ajoutée pour rémunérer le producteur et son travail.
La vraie solution passe par le prix.

 

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !