LA GRANDE REGION AGRICOLE SE CONSTRUIT

28 avril 2015
Essai

Mercredi 8 avril, les Directeurs et Présidents des Chambres d’Agriculture de l’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes se sont retrouvés au Pôle interconsulaire à PERIGUEUX pour évoquer l’organisation future et créer des liens.

Le 1er janvier 2016, l’AQUITAINE, le LIMOUSIN, POITOU-CHARENTES n’auront plus qu’un Conseil régional, qu’un seul Préfet de Région, qu’une seule Direction régionale de l’Agriculture…

Qu’en sera-t-il des Chambres d’Agriculture qui se sont organisées pour mailler leurs territoires respectifs et répondre aux enjeux de leurs différentes filières ? C’est pour répondre à cette question que les Présidents et Directeurs des douze Chambres d’Agriculture départementales, parmi lesquels figurent Dominique GRACIET (AQUITAINE), Jean-Philippe VIOLLET (LIMOUSIN), Luc SERVANT (POITOU-CHARENTES) à la tête des trois Chambres régionales, se sont donnés rendez-vous mercredi au Pôle inter-consulaire de PERIGUEUX. Il s’agit évidemment, comme le suggère Josette Marrant, directrice de la Chambre de Dordogne qui accueillait, de « construire une nouvelle histoire de réseau ». Mais aussi de préparer les collaborations entre les agents et de définir et répartir des chantiers prioritaires. Les Directeurs et Présidents ne veulent pas perdre de temps. Le 1er janvier, il n’y aura qu’une seule Chambre régionale dont les actions rayonneront sur la région administrative. Sa gouvernance sera transitoire puisque les prochaines élections des Chambres d’Agriculture n’auront lieu que trois ans plus tard pour la mandature 2019-2025. En attendant, il va falloir fixer un budget unique et une fiche de route pour les trois ans à avenir.

Gérer la transition - Les directions des Chambres d’Agriculture ont mis en place un comité de fusion. Par ailleurs, les Présidents des Chambres régionales se réunissent régulièrement pour créer des liens et faire émerger un projet commun. Ils comptent profiter de cette étape imposée pour « réorganiser et moderniser le réseau des Chambres et répondre au mieux aux besoins des agriculteurs et aux enjeux de territoire ». C’est peu de dire que le travail est lourd et les délais courts. Donner un coup d’accélérateur est d’ailleurs le but du séminaire qui s’est tenu à PERIGUEUX le 8 avril. Pour la première fois, les présidents régionaux rencontraient l’ensemble de leurs homologues départementaux. Une réunion destinée à gérer la période transitoire de neuf mois nécessaire pour « relever le défi de la proximité ». Car, comme le précisent les trois présidents régionaux, « ce n’est pas le tout de créer une grande Chambre, encore faut-il savoir ce qu’on veut en faire ». Se mettre d’accord sur des ambitions partagées pour l’agriculture de la future grande région, qui s’impose d’ores et déjà comme la première région agricole d’EUROPE, n’est pas le moindre enjeu de cette journée en Périgord.

                                                                                                                                        Nelly FRAY - Réussir le Périgord

En chiffres : 1 200 agents dans les 12 Chambres d’Agriculture, et les 3 Chambres régionales, 600 élus professionnels représentent au sein des Chambres les filières agricoles de la grande région.

 

AQUITAINE - LIMOUSIN - POITOU-CHARENTES en tête des régions agricoles : Sept mois avant la mise en place de la nouvelle carte régionale, l’INSEE publie une étude sur les 13 nouvelles régions françaises, « La FRANCE et ses territoires ». On y découvre ainsi que toutes les régions métropolitaines comporteront plus de 2 millions d’habitants et que la nouvelle carte des régions réduit la dispersion du PIB par habitant. Sur le plan économique, la nouvelle région AQUITAINE, LIMOUSIN, POITOU-CHARENTES devient la région la plus agricole de FRANCE. La part du PIB d’origine agricole y est de 4,1 %, contre 1,8 % sur l’ensemble de la FRANCE métropolitaine ou 2,6 % si on exclut la région ILE-de-FRANCE. Arrive ensuite la région BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE ( 4 % ), l’ALSACE - CHAMPAGNE-ARGENNE - LORRAINE et le CENTRE - VAL de LOIRE ( 3,5 % chacune ), la BRETAGNE ( 3,4 % ) et les PAYS-de-LOIRE ( 3 % ). Toujours selon l’étude, la FRANCE comptait 515 000 exploitations agricoles en 2010. Un tiers d’entre elles étaient localisées dans le quart sud-ouest de la FRANCE (AQUITAINE - LIMOUSIN - POITOU-CHARENTES et LANGUDOC-ROUSSILLON), les deux régions comptant respectivement   83 138 et 78 329 exploitations. Mais pour ce qui est de la SAU, c’est l’ILE-de-FRANCE qui concentre les plus grosses exploitations, 113 hectares en moyenne loin devant la moyenne nationale 53 ha. Le CENTRE - VAL de LOIRE présente un profil similaire ( 92 ha en moyenne ), alors que PROVENCE ALPES CÔTE d’AZUR se démarque des autres régions de la métropole avec une SAU moyenne de 28 hectares seulement.

Brèves

27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 27/11/2017 Ils nous gavent 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Les brèves 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Cette liberté que l’on assassine 12/10/2015 REPORT DE LA TAXE FONCIER NON BATI : DEMANDE A FAIRE

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !