Lancement de l’opération "Manger français" dans la restauration collective

23 octobre 2014
Sans_titre

Dénonçant depuis plusieurs mois la gravité de la crise traversée par le secteur agricole, la FNSEA et JA ont lancé le 15 octobre une mobilisation destinée à promouvoir les produits français dans la restauration collective. Une opération récurrente pour mettre en avant l’un des« points durs » sur lesquels les syndicats attendent du gouvernement des actes concrets.

Entre embargo russe, distorsion de concurrence sur les fruits et légumes, renforcement des contraintes, le monde agricole n’a pas été épargné ces derniers mois. Face à cette situation génératrice de tensions sur le territoire, la FNSEA et Jeunes agriculteurs ont élaboré un plan d’action dont la rencontre avec Manuel Valls a constitué la première étape. Xavier Beulin, président de la FNSEA et Thomas Diemer, président de JA, ont ainsi présenté au Premier ministre les « points durs » sur lesquels la profession attend des réponses efficaces. Pour appuyer leur mobilisation, une visibilité plus grande sera donnée à l’une de ces revendications : l’augmentation de la part des produits français dans la restauration hors domicile.

Deux plats sur trois d’origine française

L’objectif est simple : faire que dans toutes les cantines ( scolaires, restaurants d’entreprise, hôpitaux, prisons…), deux plats sur trois soient d’origine française, alors que les deux tiers sont aujourd’hui composés de pro- duits d’importation. A titre d’exemple, 87 % de la volaille est importée, de même que près de 80 % de la viande rouge. Sans pour autant remettre en question le droit à la concurrence, « on peut faire beaucoup mieux », clame Thomas Diemer qui cite des leviers d’action comme un affichage plus clair sur l’origine des produits, ou encore une sensibilisation réelle des responsables locaux. « Il y a un double discours », dénonce Florent Dornier, secrétaire général de JA. « Aujourd’hui on a des agriculteurs formés, responsables, motivés, on a la traçabilité, mais on ne consomme pas les produits français », ajoute-t-il. « Il y a un décalage entre le discours des décideurs politiques et ce que l’on constate sur le terrain », regrette lui aussi Xavier Beulin.

Marchés publics

La restauration hors domicile représente en France 67,8 mil- liards d’euros de chiffre d’affaires, 6,5 milliards de repas par an, et une moyenne de 12 repas par mois et par français. Ce marché de plus en plus important fait que pour Xavier Beulin « il faut se réinterroger » sur le rapport de force qui fait que la majorité de ce qu’on y consomme est importée. Les contraintes liées aux marchés publics, qui favorisent souvent le moins-disant, et les concentrations des centrales d’achat « empêchent nos propres structures de répondre aux appels d’offre », explique le président de la FNSEA qui y voit la conséquence de l’empilement des contraintes bridant la compétitivité de l’agriculture française. Conscient de la nécessité de faire évoluer la législation sur ce point, le gouvernement a d’ailleurs pris des engagements pour améliorer les critères de qualité et d’origine locale dans les appels d’offre.

Brèves

27/02/2018 Dégrèvement de taxe foncier non bâti 27/02/2018 Mercosur : Non à la grande braderie !! 22/12/2017 Filière Pruneau Démissions en série 27/11/2017 Ils nous gavent 27/11/2017 PAC 2018 : Contraintes SIE 12/10/2017 Arrêtez de nous prendre pour les perdreaux de l’année 03/10/2017 Les trois messages d’Arvalis 23/02/2017 Xavier, merci pour ton engagement 09/02/2017 Zones défavorisées 26/01/2017 Congrès de la FDSEA le 2 février à Boé 07/12/2016 Vous avez la parole 16/11/2016 Il est des combats qui ne peuvent se gagner qu’ensemble ! 27/10/2016 La FDSEA 47 à la rencontre de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne 23/06/2016 La goutte d’eau qui emporte un peu plus le moral des agriculteurs 09/06/2016 La MSA accueille ses élus à Bergerac 27/05/2016 Glyphosate : HALTE à la surenchère ! 26/05/2016 Ce n’est pas du Hitchcock mais c’est des oiseaux 12/05/2016 D’avances en avances, on finit par prendre du retard 28/04/2016 Éditorial de Philippe Blouin, Président de la section fruits 29/03/2016 Le nouveau SDREA est arrivé 29/03/2016 Une personnalité marquante de l’agriculture départementale 29/03/2016 En plus d’être sur la paille, nous voilà maintenant APOIL ! ! 10/03/2016 Jeunes Agriculteurs 47 09/03/2016 L’agriculture est en état d’urgence 01/03/2016 731 jours pour avancer en conjuguant jeunes et agriculture... 18/02/2016 Benoît Parisotto "Merci" 22/01/2016 La commission Européenne lance une consultation publique sur la PAC 04/01/2016 Toute l'équipe de la FDSEA 47 vous souhaite une Bonne Année 2016 23/12/2015 Editorial de Jean-Luc Poli, Président de la FDSEA 23/12/2015 Editorial d'Alain Saphy, Président de l'ANPN

L'actualité en vidéo

Suivez-nous !